Filtre ND (Neutral Density) ou comment réussir ses photos en plein soleil !

Photo prise avec un Compact Fuji X100 : 1/1000, f/2,5, iso 200 + Filtre ND (intégré)

Photo prise avec un Compact Fuji X100 : 1/1000, f/2,5, iso 200 + Filtre ND (intégré)

Excès de soleil, effets particuliers en plein jour… Les filtres ND sont là pour nous sauver !

A l’heure où tout le monde court après les très hautes sensibilités (3200 iso et plus), on se retrouve facilement, sur nos belles plages en plein été, gêné par….un excès de soleil !

Effectivement beaucoup de nos chers appareils photos numériques ont la mauvaise idée de ne « débuter » qu’à la sensibilité de 200 iso. Et dans ces conditions, utiliser de grandes ouvertures (f/2,8, f/2….) et flouter son arrière plan sur la plage (faible profondeur de champ) posent beaucoup de problème. En effet, votre vitesse  »clignotte » alors inexorablement dans le viseur vous indiquant qu’il faut « fermer » un peu l’ouverture de votre diaphragme afin de ne plus être en sur-exposition !

Les appareils photos numériques hauts de gamme donnent un peu d’air avec la possibilité de pousser la vitesse jusqu’au 1/8000ème de seconde mais cela ne nous sauve pas systématiquement et c’est là que le filtre ND intervient.

ND pour Neutral Density (Densité Neutre) ou « gris neutre ». Ce filtre à visser sur le devant de l’objectif est en fait une barrière à la lumière et il en existe de densités différentes afin de diviser la lumière par 2 (ND2), 4 (ND4), 8 (ND8), 16 (ND16)….

Plus simplement, avec un ND4, au lieu d’être au : 1/8000ème de seconde, ouverture f/2,8 et iso 200 =>  vous serez au : 1/2000ème de seconde, ouverture f/2,8 et iso 200.

Certains appareils photos compact (Olympus XZ-1, Fuji X100) ont d’ailleurs la très bonne idée de les intégrer directement à l’intérieur même de l’appareil, ce qui rend leur utilisation plus simple et plus rapide.

La deuxième utilisation de ce filtre consiste à diminuer le temps de pose de manière importante (entre 10 secondes et plusieurs minutes) afin de donner certains effets à vos photos. On trouve ainsi le filtre systématiquement à l’origine des photos de chutes d’eau sur lesquelles l’eau présente alors un aspect vaporeux. Cet aspect vaporeux est en fait l’enregistrement des mouvements de l’eau pendant un temps très long.
On peut ainsi obtenir en plein jour des paramètres de types : 30 seconde de pose, f/11, iso 200 !

Une mise en garde tout de même car l’autofocus de vote appareil photo ayant besoin de lumière, en le privant de cette dernière vous aller le limiter, voir l’empêcher de fonctionner simplement.

Bonnes photos.

Guillaume

4 réponses
  • Louis APN on 13 septembre 2012

    Bonjour,

    Il reste toujours le truc des lunettes de soleil qui peut dépanner quand l’on a oublié ses filtres ND ou polirasants à la maison :)

    Pour le grand public, il reste toujours l’iPhone 5 avec son capteur de luminosité arrière: http://www.appareilphotonumerique.info/appareil_photo_numerique_iphone_5.htm

    Reply
    • Guillaume on 14 septembre 2012

      Pas idiot du tout le coup des lunettes…bien vue !
      En revanche attention à bien plaquer le verre des lunettes à la lentille frontale car sinon, gros souci d’exposition à la clé !!

      Guillaume

      Reply
  • Photographe Cherbourg on 1 novembre 2012

    Article interessant, ne pas oublier d’emmener son trépied qd meme

    le coup des lunettes de soleil, je ne connaissais pas, je serais curieux de voir des photos realisés ainsi.

    Reply
  • Stephane on 8 décembre 2012

    Ces filtres sont très utiles à qui veut bricoler ses photos, je les utilise pour des poses longues, mer, rivière ou course des nuages…
    Merci pour cet article simple et très abordable techniquement.

    Reply
Commentaire de cet article